MSD
Finadyne 50 mg/ml solution injectable pour chevaux, bovins et porcs 50 ml

Anti-inflammatoire et analgésique

La flunixine méglumine et l’acide tolfénamique sont des anti-inflammatoires et des analgésiques particulièrement puissants contre les douleurs viscérales. La flunixine a une action anti-inflammatoire, en particulier vis-à-vis des inflammations induites par les endotoxines de E. Coli. La tolfénamine peut être administrée aux chats, contrairement à la flunixine et à de nombreux autres AINS très toxiques chez cette espèce. Des indications particulières sont revendiquées pour certains médicaments, ce qui indique qu’ils ont fait l’objet d’études cliniques particulières. Les posologies doivent parfois être adaptées en fonction des objectifs thérapeutiques. Il convient donc de prendre connaissance de ces informations contenues dans les RCP avant tout usage.

Finadyne 50 mg/ml, solution injectable.

2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE
Par ml:
Principe actif:
Flunixine méglumine 83 mg
(équivalant à 50 mg de flunixine)
Excipients:
Phénol 5 mg
Formaldéhyde sulfoxylate de sodium 2,5 mg
Propylène glycole 207,2 mg
Pour tous les excipients, voir rubrique 6.1.

3. FORME PHARMACEUTIQUE
Solution injectable.
Solution claire incolore.

4. INFORMATIONS CLINIQUES

4.1 Espèces cibles
Chevaux, poulains, bovins, veaux, porcs et porcelets.

4.2 Indications d’utilisation spécifiant les espèces cibles
Traitement symptomatique de la fièvre, de la douleur et de l’inflammation, plus particulièrement:

Chez le cheval:
- Affections du squelette et du système musculaire;
- Coliques et douleurs d’étiologies diverses.

Chez le bovin:
- Affections pulmonaires, mastite causée par des bactéries productrices d’endotoxines;
- Affections du squelette et du système musculaire.
 
Chez le porc:
- Métrite, mastite et agalactie (M.M.A.);
- Affections du squelette et du système musculaire;
- En thérapie complémentaire lors du traitement d’affections respiratoires.

4.3 Contre-indications
Ne pas administrer aux chevaux de course pendant les 8 jours précédant une course.
Ne pas administrer aux bovins endéans 48 heures avant le vêlage prévu. Une augmentation d’animaux
mort-nés a été signalée, dans ce cas.

Le produit ne peut pas être administré aux animaux ayant une insuffisance cardiaque, hépatique ou rénale,
lorsqu’il existe un risque d’ulcération ou d’hémorragie gastro-intestinale ou de trouble de la coagulation,
ou en cas d’hypersensibilité au produit.

4.4 Mises en garde particulières à chaque espèce cible
Aucune.

4.5 Précautions particulières d'emploi
Précautions particulières d'emploi chez les animaux
Ne pas administrer par voie intra-artérielle;
Si l’étiologie de l’affection ne cause pas seulement un processus inflammatoire, il faut instaurer
simultanément un traitement étiologique;
Finadyne n’interfère pas avec les propriétés antimicrobiennes des antibiotiques, ni avec une
intervention chirurgicale. Des études réalisées chez le chien n’ont démontré aucune interaction avec
les anesthésiques, à l’exception du méthoxyflurane.
L'utilisation chez un animal de moins de 6 semaines peut comporter des risques supplémentaires. Si
l'utilisation est inévitable, une réduction de dose et un accompagnement clinique précis peuvent
s'avérer nécessaires.
Il est reconnu que les AINS peuvent retarder l’écoulement par effet tocolytique par inhibition des
prostaglandines, importantes pour identifier le début de la mise bas. L'utilisation du produit
immédiatement après la mise bas peut interférer avec l’involution utérine, et l’expulsion des
membranes fœtales, entraînant une retentio secundinarum. Voir aussi la section 4.7.
Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire
aux animaux
- Eviter tout risque d’injection accidentelle chez l’utilisateur.
- Compte tenu du risque d'éventuelles réactions allergiques, on évitera tout contact cutané au moment de
l'administration. Il faut se laver les mains après utilisation du produit.
- Eviter le contact oculaire. En cas d'éclaboussures, laver les yeux abondamment à l'eau.

4.6 Effets indésirables (fréquence et gravité)
Chez le cheval, si l’on administre par erreur une injection intra-artérielle, les effets indésirables suivants
peuvent survenir: ataxie, incoordination, hyperventilation, excitation et faiblesse musculaire. Ces effets
sont de nature transitoire et disparaissent sans antidote en quelques minutes.
Chez le porc, en cas d’administration IM, une douleur et une légère réaction tissulaire peuvent survenir à
l’endroit d’injection. Ces effets sont généralement de nature transitoire.
L’association flunixine méglumine – méthoxyflurane peut causer une nécrose tubulaire.

4.7 Utilisation en cas de gravidité ou de lactation
L'utilisation sécurisée a été démontrée chez les vaches, les truies et les verrats. De nombreux animaux
furent traités pendant la gestation sans aucune mention d'effet indésirable. Néanmoins, l’utilisation de
Finadyne est déconseillée lors d’une mise bas imminente.
Ne pas administrer aux bovins endéans 48 heures avant le vêlage prévu. Une augmentation d’animaux
mort-nés a été signalée dans ce cas.
Aucune étude de sécurité n’a été menée auprès de juments gestantes, d’étalons ou de taureaux destinés
à la reproduction. Ne pas utiliser Finadyne chez ces animaux.

Dans les 36 premières heures de vêlage, utiliser uniquement selon le rapport bénéfice / risque par le
vétérinaire responsable. Les animaux traités doivent être observés pour la retentio secundinarum.

4.8 Interactions médicamenteuses et autres
Ne pas mélanger Finadyne solution injectable avec une autre substance dans la même seringue;
Pendant l’injection ou durant les 24 heures suivant l’injection de Finadyne, n’administrer aucun autre
médicament anti-inflammatoire;
L’utilisation concomitante de Finadyne et de médicaments potentiellement néphrotoxiques est
déconseillée.

4.9 Posologie et voie d’administration
Chevaux / poulains:
Administration: IV
Affections du squelette et du système musculaire
Posologie: 1,1 mg de flunixine par kg de poids corporel
ou 1 ml de Finadyne par 45 kg de poids corporel par 24 heures.
Durée de traitement conseillée: 3 à 5 jours consécutifs.
Coliques
Posologie: 1,1 mg de flunixine par kg de poids corporel
ou 1 ml de Finadyne par 45 kg de poids corporel.
Si les coliques surviennent à nouveau, on peut répéter le traitement une ou deux fois, en respectant
un intervalle d’une heure.
Bovins / veaux:
Administration: IV
Posologie: 1,1 à 2,2 mg de flunixine par kg de poids corporel
ou 1 à 2 ml de Finadyne par 45 kg de poids corporel par 24 heures.
Durée du traitement: 1 à 3 jours consécutifs.
Porcs / porcelets:
Administration: IM profonde (de préférence dans les muscles de la nuque).
Affections du squelette et du système musculaire,
Métrite, mastite et agalactie:
Posologie: 1,1 à 2,2 mg de flunixine par kg de poids corporel
ou 1 à 2 ml de Finadyne par 45 kg de poids corporel par 24 heures.
Durée de traitement: une ou deux injections, avec un intervalle de 12 heures, selon la réponse
clinique. Maximum: 3 injections.
En thérapie complémentaire lors du traitement d’affections respiratoires
Posologie: une fois 2,2 mg de flunixine par kg de poids corporel
Ou une fois 2 ml de Finadyne par 45 kg de poids corporel.

4.10 Surdosage (symptômes, conduite d’urgence, antidotes), si nécessaire
Chez le cheval, l’administration de 3,3 mg/kg/jour (trois fois la dose) pendant 10 jours consécutifs fût
très bien tolérée. L’administration de 5,5 mg/kg/jour (cinq fois la dose) pendant 5 jours n’induisait
aucune modification des paramètres sanguins ou urinaires.

Chez le bovin, l’administration de 6,6 mg/kg/jour pendant 5 jours fût bien tolérée.
Chez le porc, l’administration de 6,6 mg/kg/jour pendant 2 jours fût très bien tolérée.

4.11 Temps d’attente
Lait: 24 heures
Viande et abats: Chevaux: 4 jours
Bovins: 3 jours
Porcs: 24 jours

5. PROPRIÉTÉS PHARMACOLOGIQUES
Groupe pharmacothérapeutique: Fénamates
Code ATCvet: QM01AG90

5.1 Propriétés pharmacodynamiques
Finadyne est un médicament anti-inflammatoire non stéroïdien puissant, appartenant au groupe des
fénamates. Il possède une forte activité analgésique, antipyrétique et anti-inflammatoire, et aide à
prévenir un état de choc endotoxique.
Il inhibe la synthèse des prostanoïdes (prostaglandines et thromboxanes).
La flunixine n’exerce aucun effet sur les prostaglandines déjà présentes. Néanmoins, la durée de vie
des prostaglandines est particulièrement courte (environ 5 minutes), et l’inhibition de la synthèse par
la flunixine a un effet très rapide. Elle n’exerce aucun effet sur la prostaglandine F2-alpha (PGF 2-α)
injectée.
En cas d’infections causant une bronchopneumonie et/ou une entérite, les prostaglandines sont libérées
massivement, ce qui donne lieu à une hypersécrétion et/ou à un hyperpéristaltisme. Finadyne prévient
la synthèse de ces prostaglandines.
Elle n’induit aucun des effets indésirables des corticoïdes, en particulier aucun effet immunosuppresseur
ni aucun effet abortif.
Finadyne n’est pas narcotique.
En cas d’affections du squelette et du système musculaire, Finadyne (flunixine méglumine) s’avère
quatre fois plus puissant que la phénylbutazone.
Enfin, il s’avère que Finadyne inhibe les effets des endotoxines d’ Escherichia coli. On prévient ainsi
la survenue d’un état de choc endotoxique, et Finadyne peut constituer un traitement de soutien
appréciable lors du traitement causal de l’entérite ou de la mastite causées par cette bactérie.

5.2 Caractéristiques pharmacocinétiques
Chevaux:
Chez le cheval, suite à l’administration IV d’une dose de 1,1 mg/kg, le temps de demi-vie de la phase de
distribution est d’environ douze minutes.
Le temps de demi-vie plasmatique est court (1,6 heures). Finadyne se concentre progressivement dans
l’exsudat et 12 heures après l’administration, les concentrations atteintes sont 4,9 fois supérieures aux
concentrations plasmatiques. C’est la raison pour laquelle les effets cliniques persistent encore jusqu’à
30 heures après l’administration de Finadyne, alors qu’il n’est plus présent dans le plasma 24 heures
après l’administration.
Le taux de liaison de Finadyne aux protéines plasmatiques est très élevé (99 %).
Finadyne s’élimine principalement par voie rénale, après hydroxylation du cycle aromatique puis
glucuroconjugaison. 35 heures après l’administration, plus de 75 % de la dose administrée se retrouve
dans les urines.

Bovins:
Chez le bovin, suite à l’administration IV d’une dose de 1,1 mg/kg, le temps de demi-vie de la phase de
distribution est de 0,3 heure.
Finadyne s’élimine principalement par voie urinaire et fécale. La quantité s’éliminant dans le lait est
négligeable (moins de 10 ppb).
Porcs:
Chez le porc, suite à l’administration IM, les concentrations plasmatiques maximales sont atteintes dans
les 35 minutes. Le temps de demi-vie plasmatique est d’environ 8 heures. Finadyne s’élimine
principalement par voie urinaire et fécale.

6. INFORMATIONS PHARMACEUTIQUES

6.1 Liste des excipients
Phénol
Edétate de sodium
Formaldéhyde sulfoxylate de sodium
Diéthanolamine
Propylène glycole
Acide chlorhydrique
Eau pour préparations injectables

6.2 Incompatibilités
Ne pas mélanger Finadyne solution injectable à un autre produit dans la même seringue.

6.3 Durée de conservation
Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente: 3 ans.
Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire: 28 jours.

6.4 Précautions particulières de conservation
À conserver à une température ne dépassant pas 25 °C.

6.5 Nature et composition du conditionnement primaire
Boîte en carton avec 1 flacon en verre incolore de type I de 10, 50, 100 ou 250 ml.
Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

6.6 Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments vétérinaires non
utilisés ou des déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments
Tous médicaments vétérinaires non utilisés ou déchets dérivés de ces médicaments doivent être éliminés
conformément aux exigences nationales.


37.00
Commandez d'ici 22h 45m 16s (avant 12h00)
Et recevez votre commande
le jeudi 27 septembre
ENVOI PAR AVION

Les clients qui achètent ce produit achètent également :